François
Taddei

Biographie

  • Fondateur et Président du Learning Planet Institute (anciennement Centre de recherches interdisciplinaires – CRI), François Taddei est ingénieur général des ponts des eaux et des forêts. Chercheur de renommée internationale à l’Inserm, il se dédie désormais aux sciences de l’apprentissage et en particulier à la notion de Planetizen afin de permettre à chacun d’entre nous d’apprendre à prendre soin de soi, des autres et de la planète.
  • François Taddei plaide pour une collaboration à grande échelle afin de construire – avec le soutien, notamment, de l’UNESCO – une planète apprenante et le développement de communautés d’apprentissage travaillant ensemble, pour trouver des solutions durables dans les secteurs de l’éducation et de la santé, ainsi que dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Collaborations

  • En 2020, François Taddei a été le fer de lance de la création de l’Institut des Défis (Learning Planet Institute-Université Paris Cité) qui vise à prototyper un modèle d’université apprenante afin de répondre à l’appel des grands défis mondiaux actuels et à venir. Il pense qu’en favorisant la diversité, la confiance, l’exploration, la co-création et l’intelligence collective multi-échelle, les universités peuvent catalyser l’émergence de nouvelles solutions aux défis personnels, collectifs et globaux que les étudiants identifient. Elles peuvent faciliter la coopération et inviter tous les acteurs à prendre conscience de la complexité de nos défis, à redéfinir les problèmes, à réfléchir aux applications et aux implications de leurs idées et à trouver des solutions innovantes.
  • François Taddei a par ailleurs bénéficié de Chaires de recherche financées par Orange et Axa, ainsi que par des fondations telles que la Fondation Bettencourt Schueller. Depuis 2014, il est également co-responsable de la Chaire UNESCO “Sciences de l’apprendre”, rattachée à Université Paris Cité, qui a pour objectif de promouvoir un système intégré d’activités de recherche, de formation, d’information et de documentation dans le domaine des sciences de l’éducation, de la recherche et de la prospective en éducation.

Education - Formation

François Taddei obtient un diplôme scientifique général, spécialisations en physique et en biologie, à l’École Polytechnique. 

Puis il étudie à l’École Nationale du Génie Rural des Eaux et des Forêts, avant de passer un doctorat en génétique moléculaire et cellulaire au cours duquel il travaille avec Miroslav Radman sur les causes moléculaires et les conséquences évolutives des changements dans les taux de mutation.

Suite à sa formation postdoctorale – avec John Maynard Smith, au cours de laquelle il modélise l’évolution du taux de mutation – son équipe de recherche étudie l’évolution et les mécanismes moléculaires de la coopération, des changements génétiques, des erreurs dans l’expression des gènes, de la pathogénicité, de la résistance aux antibiotiques et du vieillissement chez E. coli. François Taddei est le premier à étudier le vieillissement dans cet organisme modèle. Grâce à l’utilisation de la microfluidique et des approches de biologie systémique, il met en évidence ces processus. Ses travaux ont donné lieu à de nombreuses publications dans des revues scientifiques générales et ont été primés à plusieurs reprises.

  • 1983 – 1984 : Lycée Frédéric Mistral, Avignon (France), Baccalauréat série C (mathématiques/physique), obtenu avec mention.  
  • 1984 – 1986 : Lycée Louis Le Grand, Paris : équivalent des deux premières années d’université. Années préparatoires au concours des Grandes Écoles, Mathématiques/Physique. 
  • 1986 – 1989 : École Polytechnique, Palaiseau (France), spécialisation en physique et en biologie.
  • 1989 – 1991 : École Nationale du Génie Rural et des Eaux et Forêts (ENGREF).  
  • 1990 – 1991 : Diplôme d’études supérieures en génétique cellulaire et moléculaire, Université de Paris VI et XI, Professeurs P. Slonimski et JL. Rossignol. Mention très bien.
  • 1991 – 1995 : Doctorat en génétique, Université Paris XI (Orsay) : Environnement et contrôles de la variabilité génétique chez E. coli. Mention très honorable.
  • 1999 : Habilitation à Diriger des Recherches (diplôme français permettant de diriger des doctorants), Université Paris XI, France. Maintien de l’intégrité du génome et de son expression, implications médicales et évolutives. 

Distinctions

  • 2020 : Prix Eureka North Shore pour la promotion de l’éducation et de la vulgarisation scientifiques. 
  • 2020 : Docteur Honoris Causa, UC Louvain. 
  • 2018 : Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres (prix du ministère français de la culture). 
  • 2017 : Prix Mongolfier pour l’esprit d’entreprise dans l’éducation.
  • 2013 : Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques (prix du ministère français de l’éducation nationale). 
  • 2010 : Ashoka Fellow. 
  • 2006 : Prix du Human Frontier Science Program (HFSP). 
  • 2005 : Prix du jeune chercheur européen (EURYI). 
  • 2004 : Prix Liliane Bettencourt pour les sciences de la vie. 
  • 2003 : Prix INSERM pour la recherche fondamentale

Activités scientifiques & Enseignement

  • Depuis 2020 : Institut des Défis d’Université Paris Cité. 
  • Depuis 2014 : Chaire de sciences de l’apprentissage de l’Université UNESCO Paris Cité. 
  • 2012 – 2019 : Programme IDEFI du gouvernement français pour l’innovation dans l’éducation. 
  • 2011 : Création de la “Licence Frontières du Vivant », premier programme de licence français permettant aux étudiants de se former par la recherche.
  • 2007 : Fondateur et directeur de l’école doctorale interdisciplinaire : Frontières du Vivant (FdV) des Universités Paris Diderot & Paris Descartes dont la vocation est de permettre à des étudiants brillants d’explorer de nouvelles frontières à l’interface entre les disciplines.  
  • 2006 : Fondateur du festival scientifique « Paris-Montagne » à l’Ecole Normale Supérieure et du programme de vulgarisation Science ac’ qui a offert une formation en laboratoire à plus de 1 000 lycéens issus de milieux défavorisés.
  • 2005 : Fondateur du Centre de Recherches Interdisciplinaires (Faculté de Médecine, Paris Descartes).
  • 2004 – 2007 : Responsable du programme de master interdisciplinaire Approches interdisciplinaires des sciences de la vie (AIV), Ecole Normale Supérieure, Universités Paris Diderot et Paris Descartes.  
  • 2000 – 2019 : Ecole de Médecine Paris 5, INSERM U571 Causes et conséquences de la variabilité génétique et phénotypique, responsable de l’équipe Biologie des systèmes évolutifs.  
  • 1991 – 1999 : Institut J.Monod, Paris, laboratoire de mutagenèse Mécanismes moléculaires et évolutifs contrôlant la variabilité génétique.  
  • 1996 – 1997 : Post-doct dans le laboratoire de J. Maynard Smith (UK) et PH Gouyon (France) sur l’évolution du taux de mutation. 

Publications

A- Recherche & Education 

Co-auteur de plusieurs rapports de recherche et d’éducation pour le gouvernement français, l’OCDE, l’UE, l’UNESCO. 


B-Ouvrages 


C-Scientifiques